Pourquoi ne pas recongeler un aliment décongelé?

Framboises congelées

Maman disait toujours « ne recongèle pas un aliment décongelé » et même si on ne comprenait pas pourquoi il ne fallait pas faire cela, on savait que c’était une règle absolue.
En vous épargnant le jargon scientifique, découvrez l’explication et quelques conseils sur la consommation de vos aliments.

Freez'in!!

Que se passe-t-il lors de la congélation d’un aliment?

Au moment où vous achetez un aliment, prenons par exemple un bon morceau de viande, celui-ci est tout frais. Cependant, avant que vous n’arriviez chez vous pour le congeler, le morceau de viande a été en contact avec quelques bactéries (dans l’air, sur l’emballage, lorsque vous l’avez pris dans vos mains, etc.).

Jusqu’à là, rien de grave, ce ne sont que quelques bactéries. Et la bonne nouvelle, c’est que durant sa congélation, une partie des bactéries meurt!
Cependant, une autre partie d’entre elles résiste au froid et cherche à se développer. Dans un environnement aussi froid, le développement des bactéries est très long.
Ce qui veut dire que plus longtemps vous laissez un aliment au congélateur, plus les bactéries se seront développées.
Donc règle nº 1 : ne gardez pas trop longtemps un aliment au congélateur. Un tableau synthétique indiquant les durées de conservation se trouve en fin d’article pour vous aider.

La vie d’une bactérie après décongélation

Bacteries
Appétissantes ces bactéries, n’est-ce pas?

Vous rendrez heureuses les bactéries qui ont survécu à la congélation lorsque votre steak sera en train de décongeler.
Un steak ne se décongèle pas uniformément. Seules les parties superficielles commenceront à décongeler, puis d’autres, puis le cœur. Comprenez que les bactéries se multiplieront très vite (16 fois plus vite que congelées) dès qu’elles se trouveront à température ambiante, ou cuite à feu doux pas longtemps.
Ce qui nous amène à la règle nº 2 : faites décongeler rapidement votre aliment (sans le brusquer, d’accord?) et consommez-le vite.

Recommandation : ne recongelez pas un aliment décongelé

Ceci est une recommandation et non une interdiction formelle, évidemment.

En effet, lorsque vous recongelez un aliment décongelé, que ce soit volontairement ou suite à une panne de congélateur, les bactéries qui se sont multipliées durant la décongélation résisteront beaucoup mieux à la recongélation.
Et plus elles sont nombreuses, plus elles se reproduisent vite et moins le froid les impacte.

Il existe un seuil de bactéries à ne pas franchir et qui rend votre aliment impropre à la consommation. On en vient à la règle nº 3 : pour votre santé, et pour éviter tout empoisonnement, ne recongelez un aliment décongelé que si cela ne présente pas beaucoup de risque, selon votre bon sens.

Conseils et rumeurs

Mon aliment possède une couleur ou odeur différente de l’origine

La congélation décolore et change l’odeur d’un aliment. Ce dernier perd ses nutriments avec le temps et aussi selon l’exposition à la lumière ambiante (UV). Ces critères indiquent aussi que votre aliment devient impropre à la consommation. Soyez fortement attentif à cela.

Si votre aliment est décoloré ou présente une odeur suspecte, jetez-le sans hésiter.

Cuire longtemps un aliment tue les bactéries, n’est-ce pas?

Cela est vrai et à la fois faux. La cuisson d’un aliment tue les bactéries, mais ne détruit pas certaines particules comme les spores et les toxines. En gros, cuire votre steak regorgeant de bactéries ne le rendra pas sans danger pour la santé.

La seule recommandation que nous vous faisons est de respecter les 3 règles précédentes ou bien de laisser votre aliment décongeler au réfrigérateur. En effet, la plupart des germes se développe à température ambiante : entre 10°C et 55°C.

Congeler un aliment dont la limite de consommation arrive à terme

Cela est tout à fait possible, oui, à condition de consommer cet aliment aussitôt qu’il sera décongelé.

Frozen Raspberry are Tasty

Durée de conservation des aliments au congélateur

C’est le site Coup de Pouce qui a élaboré un tableau extrêmement précis à ce sujet.

Vous pouvez télécharger le tableau en PDF au lien suivant :
http://www.coupdepouce.com/media/telechargement/documents_utiles/duree-conservation-a.pdf

Imprimez et collez le tableau sur votre réfrigérateur, car il est vraiment utile.

Alexandre

Comment conserver ses fines herbes longtemps dans la maison?

Jardin_fines_herbesUne fois l’été terminé, il est plaisant de pouvoir conserver ses fines herbes fraîches à l’intérieur. Voici quelques trucs qui pourraient vous aider à les conserver plus longtemps.

4 trucs pour conserver ses fines herbes

1- Congélateur
Hachez les fines herbes finement. Placez-les ensuite dans un moule à glaçons, ajoutez assez d’eau pour les couvrir entièrement et congelez-les. Une fois que les cubes seront gelés, transférez-les dans un plat ou un sac de plastique se fermant hermétiquement. Vous n’aurez qu’à prendre la quantité qu’il vous faut pour votre recette!

2- Pot en verre
Placez les fines herbes dans un pot en verre hermétique. Humidifiez-les et refermez le pot. Conservez le pot dans le réfrigérateur.

3- Verre d’eau
Après avoir retiré toutes les tiges flétries, lavez vos fines herbes. Vous n’avez ensuite qu’à les conserver dans un verre d’eau que vous garderez dans la porte du réfrigérateur.

4- Papier absorbant
Déposez du papier absorbant humidifié au fond d’un plat hermétique. Placez ensuite les herbes et recouvrez-les de papier absorbant également humidifié. N’oubliez pas de changez le papier tous les jours.

2 trucs pour conserver le persil plus longtemps

1- Boîte hermétique, bouchons de liège et papier absorbant
Lavez et séchez le persil. Placez ensuite du papier absorbant dans le fond d’une boîte hermétique. Déposez le persil. Terminez en mettant trois ou quatre bouchons de liège. Le liège permet d’enlever l’humidité.

2- Bocal en verre hermétique
Sans laver le persil, déposez-le, avec les queues, dans un bocal en verre se fermant hermétiquement. Placez ensuite le bocal dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Comment conserver le basilic plus longtemps?

Pour conserver le basilic plus longtemps, lavez-le puis hachez-le très finement. Mettez ensuite un peu d’huile d’olive dans le fond des carreaux d’un bac à glaçons, ajoutez le basilic et couvrez d’huile d’olive. Faites ensuite congelez le tout.

Astuce : lorsque vous congelez des herbes, mesurez toujours la même quantité (par exemple, ¼ de cuillère à café). Vous saurez ainsi quelle quantité vous avez!

Attention : lorsque vous conservez vos herbes dans l’eau, n’oubliez pas de la changer régulièrement.