Comment gagner un client qui nous trouve trop cher?  

Le plus grand défi des travailleurs autonomes est de convaincre les clients de la justesse de leurs prix. Pour ce faire, il faut souvent répondre à la question : Pourquoi vos tarifs sont-ils plus élevés que ceux de votre compétiteur? Voici quelques trucs pour répondre à cette question!

Faites valoir votre expérience

Le premier argument à apporter est bien entendu vous! Parlez de vos années d’expérience dans votre domaine d’activité, de votre rapidité d’exécution, de votre compréhension dans le domaine spécifique de votre client potentiel. Étayez vos arguments par des références de clients antérieurs (des clients qu’ils pourront appeler).

Réduisez la demande du contrat

Si un client potentiel vous trouve trop cher, dites-lui que pour un prix plus bas vous pourriez faire leur demande A et B, mais que leur demande C devra être faite par eux à l’interne. De cette manière, ils pourront faire appel à vos services pour de plus petits projets moins coûteux. Dans le meilleur des cas ils verront votre travail, l’apprécieront et accepteront vos tarifs!

Soyez patient

Un client qui décide de faire affaire avereussir-ses-ventesc un autre contractuel pour un prix plus bas sera très souvent déçu. Il y a de fortes chances que le client en question vous rappelle. Souvenez-vous que les clients vont se souvenir plus longtemps de la mauvaise qualité d’un travail que du prix qu’ils ont payé. Vous connaissez votre travail, votre talent. Soyez patient, ils reviendront!

Ayez une entente signée

Si vous voulez faire un rabais pour un client qui vous promet des contrats réguliers, assurez-vous d’avoir le tout par écrit. Beaucoup de clients promettent de fournir du travail régulièrement, mais disparaissent au bout de deux ou trois contrats. C’est donc très important d’avoir toute entente par écrit.

Pérsentez des exemples 

Un client comprend mieux la valeur d’un produit ou d’un service qu’il peut voir. Présenter des mandats récents et montrer les différences entre eux sur la qualité, la taille et l’impact sur le budget. Vous garderez ainsi le dialogue ouvert pour négocier et votre client aura plus confiance en la prestation ou le produit à venir.

Bonne négociation!

Les pires erreurs à ne pas faire sur Kijiji

Si vous vendez des articles ou même vos services sur le site web de Kijiji, voici quelques erreurs de base à -généralement- éviter.

1- Ne pas mettre de photo

Les acheteurs veulent voir l’article. Vous ne voudriez pas aller en magasin et acheter un produit si le vendeur ne vous le montre pas.

2- Ne pas détailler suffisamment l’annonce

Vous prenez la peine de publier une annonce alors remplissez-la suffisamment.

Optez pour une description juste et honnête de l’état des articles : excellent, très bon, bon, usé.

Ex. : dimensions, état de l’objet, couleurs…

En plus d’augmenter significativement le nombre de chances d’apparaitre dans les résultats de recherche de Kijiji et de Google, ceci va augmenter le nombre d’appels généré par votre annonce et vous éviter des échanges inutiles.

Si vous recevez des questions sur votre article, placez les réponses dans votre annonce!

Évitez les détails inutiles. Raconter les motifs de la vente, indiquer la valeur d’achat ou le magasin où vous avez acheté l’article il y a 5 ans est accessoire et peut désintéresser l’acheteur. N’en dites pas trop.

Le mot d’ordre est d’indiquer tout ce qui est nécessaire à l’acheteur pour prendre sa décision avant de voir l’objet.

Pour les services et les biens comme les outils, il est recommandé d’énumérer les principaux avantages pour l’acheteur.

 

Kijiji-tondeuse

3- Ne pas indiquer le prix

Il faut absolument mettre un prix. Même pour des services. L’absence de prix va dissuader des acheteurs potentiels et vous faire perdre du temps à répondre et à négocier sur des bases erronées.

4- Spammer les annonces

Plusieurs pensent avoir une bonne idée en publiant la même annonce plusieurs fois dans la même section ou dans plusieurs de différentes. Ou encore plus subtil, en proposant des variantes. Les gens ne sont pas dupes. Ils seront irrités, ne vous appelleront pas et en plus vous risquez de vous attirer les foudres des administrateurs de Kijiji.

Mettez-vous dans la peau des acheteurs; ils lisent, comparent les annonces et veulent faire le bon choix. Si votre annonce est bien détaillée, ils vont la placer sur leur liste et vous appeller à un moment donné. Par contre, si ils détectent que vous spammez, ils seront irrités, ne vous trouveront pas crédible et passeront à une autre offre.

5- Vendre hors saisons

L’été se termine et au lieu de remiser votre table de patio vous décidez de la vendre. Comme l’acheteur ne profitera pas des bénéfices du produit immédiatement, il s’attend ou va demander à avoir un escompte. Si vous avez de la place, planifiez plutôt de remettre votre annonce avant le beau temps, au printemps.

Par contre, si vous êtes un acheteur, magasinez hors saisons : le choix est plus grand et les prix plus bas.

6- Vendre trop cher ou pas assez

Si vos prix sont trop élevés, vous risquez de ne jamais rien vendre. La compétition est féroce et les clients potentiels vont opter pour d’autres produits ou acheter des articles neufs.

À l’inverse, vendre pas assez cher implique de voir partir un bien trop rapidement et de se rendre compte que l’on a encaissé moins que ce que nous aurions pu.

La solution consiste encore une fois à vous mettre dans la peau de l’acheteur, d’étudier les produits concurrents et d’ajuster votre prix selon votre vision. Prenez le temps de bien fixer votre prix. C’est le principal critère de discrimination des acheteurs.

Bonne chance!

Étapes et trucs pour réussir sa vente de garage

Nous avons recensé pour vous les trucs pour réussir votre vente de garage. Ils sont présentés par étape pour faciliter la planification.

Planifiez et réussissez votre vente de garage

1- Vérifiez avec la municipalité (-7 jours)

vente-garageCertaines municipalités ont des règlements sur la pratique des ventes de garage : durée, permis, dates autorisées… Ça prend deux minutes et peut éviter bien des problèmes le jour de la vente. Parfois les municipalités organisent un jour ou un week-end de vente de garage. Il peut-être avantageux de s’arrimer avec les autres, la publicité étant en partie faite par la ville et les autres participants.

2- Vérifiez la météo (-6 jours)

Samedi, dimanche ou même un jour férié. Choisir la journée se fait la semaine qui précède. On regarde attentivement les prévisions à long terme, et tout particulièrement la pluie.

3- Parlez-en aux voisins (-5 jours)

Invitez vos voisins à participer. Plus il y a de tables, plus les passants s’arrêtent.

4- Préparez votre inventaire (-4 jours)

  • Inventorier tout ce que vous voulez vendre. Pensez à toutes les pièces et les zones de rangements (grenier, hangar, cabanon, garage, sous-sol, armoires, placards, garde-robes, coffres, bibliothèque…)
  • Développez une règle : pas utilisé depuis deux ans mais encore bien fonctionnel… à vendre!
  • Demandez aussi aux enfants de préparer leur boite.
  • N’oubliez pas de dépoussiérer les articles et de vérifier leur état de fonctionnement.
  • Regroupez les articles dans une pièce.

5- Faites votre publicité (-3 jours)

Concevez une affiche efficace. Une bonne publicité pour sa vente de garage doit contenir les informations clés :

  • Date
  • Adresse et comment s’y rendre (une carte avec un X est très efficace)
  • Les articles à vendre et les catégories. Ex. : Articles pour bébés, Équipement pour entretien de pelouse, Robes d’été, Vaisselle…
  • Heures de début et de fin
  • Des photos de certains articles-vedette peuvent être pertinentes
  • Si vous êtes plusieurs voisins à organiser la vente de garage, communiquez cette information. Les gens seront plus nombreux à venir!

6- Fixer intelligemment vos prix (-2 jours)

Prenez le temps d’évaluer les prix des articles à vendre. Trop chers, vous risquez d’avoir à les garder sur les bras. Trop bon marché, c’est bête car vous vous privez de revenus additionnels et parfois les gens peuvent se méfier et penser que l’article est défectueux. Faite des lots : ça aide à vous débarrasser d’articles plus vite. En général, les prix de mise en vente représentent entre 10 et 25 % du prix d’achat. Regardez des catalogues récents pour vous aidez à fixer vos prix et gardez-vous une marge de manœuvre pour la négociation. Dans une vente de garage les gens veulent négocier, surtout ceux qui achètent plusieurs articles. N’oubliez d’indiquer les prix sur les articles car sinon les gens peuvent ne pas oser demander de peur qu’ils soient trop élevés. Un prix bas encourage la vente. Et si vous êtes plusieurs voisins ou vendez des articles leur appartenant, utilisez des étiquettes de couleurs différentes.

7- Annoncez-vous! (-1 jour)

La veille, allez vous promener pour mentionner à vos voisins la vente du lendemain, collez vos affiches sur les poteaux et optez pour des endroits clés comme les épiceries, les dépanneurs et les parcs. Accumulez du change pour rendre la monnaie aux clients.

8 – Jour de la vente

  • On se lève de bonne heure!
  • On sort les autos de la cour et on va les stationner ailleurs pour laisser la place aux clients.
  • On sort les tables et les couvertures pour étaler la marchandise.
  • On place avantageusement et en lots intéressants les produits qui devraient attirer les clients et se vendre plus facilement près du trottoir. On évite les empilements qui ne sont pas inspirants. Les acheteurs doivent voir, toucher et évaluer la marchandise.
  • On place près de nos affiches et tout autour de la maison des ballons. Ceci afin de capter l’attention des passants et de faire ralentir les automobilistes.
  • On crée une ambiance de fête en allumant la radio -pas trop forte!- et éviter ainsi le « empty disco feeling » car, qui aime magasiner en silence?
  • Faites jouer vos enfants dans la rue. Vous pouvez aussi leur demander de vendre des boissons et des hot-dogs à bas prix, ainsi que de s’occuper de leur table.

Voilà, tout est prêt pour commencer.

Négociez

La raison principale pour organiser une vente de garage est de faire de la place. Alors ne soyez pas insultés par des offres basses. Poussez ces acheteurs à acquérir un plus grand volume de biens pour obtenir le prix proposé.

Le matin, ne négociez pas trop, surtout pour les belles pièces. Elles continueront d’attirer les clients potentiels et vous permettront de jauger le prix que les badauds sont près à payer.

 

Soyez organisés

C’est une journée chargée, alors voici quelques derniers petits conseils pour que vous ayez l’air de pros de la vente de garage.

  • Prévoyez un repas facile et des boissons pour la journée.
  • La pluie peut faire son apparition alors pensez à des toiles ou des parasols.
  • Ayez des piles, un ruban à mesurer et les modes d’emplois à portée de main, ainsi qu’une rallonge pour la radio et pour que les gens puissent tester les articles qui fonctionnent à l’électricité.

Et voilà le travail! Si vous avez suivi nos conseils, il ne devrait vous rester presque rien. La journée s’achevant, rentrez seulement ce que vous souhaitez conserver et rangez le reste dans les boites pour l’auto, direction des organismes de bienfaisance ou de recyclage. Bref, revalorisez, et si vous connaissiez quelqu’un qui voudrait s’installer dans un appartement, n’hésitez pas. Cela fera des heureux!

Bonne vente de garage!